Newsletter saisir un email

Le bilan et le résultat : 1ère approche

Dernière mise à jour :

Une entreprise doit produire en fin d'année les comptes annuels. Ils se composent du bilan, du résultat et des annexes. Le bilan constitue une photographie du patrimoine de l'entité à un moment donné. Le compte de résultat retrace les gains et pertes de l'exercices relatif à l'activité de l'entité. Le cas pratique qui suit constitue une première approche du bilan et du résultat. Il permet notamment de comprendre que ces documents sont en mouvement tout au long de l'année.


Sommaire


Haut ↑

Situation à la création de la société

 Le 1er janvier N, M. Hubert créé l’EURL « Flora » dont il est l’unique associé. Son projet est d’acheter un fonds de commerce à un fleuriste. Pour y parvenir il investit toutes ses économies à savoir 50.000 €.

 Il a également obtenu un emprunt de 120.000 € auprès de sa banque pour réaliser l’acquisition. Ces deux sommes sont versées le 1er janvier sur le compte en banque de la société.

 Pour l'ensemble de ce cas pratique, il sera fait abstraction de la TVA.

1er bilan de création au 1er janvier N de l’EURL « Flora »

ACTIF

Montant

PASSIF

Montant

BANQUE

170.000

CAPITAL

EMPRUNT

50.000

120.000

TOTAL ACTIF

170.000

TOTAL PASSIF

170.000

 

Lors de la création de la société, le montant des apports de l'associé, M. Hubert est inscrit dans le poste "CAPITAL" présent au passif du bilan pour 50.000 €.

Ce poste traduit le montant "dû" par la société à ses associés. C'est une forme éloignée de la notion de dette. Ce montant n'est pas à rembourser à l'associé. Néanmoins, en cas d'arrêt de l'activité de la société, les associés récupèrent le montant de leurs apports (si le patrimoine de la société le permet).

L'égalité entre le total de l'actif et du passif est respecté.

L'entreprise n'a pas commencé son activité. Aucune charge ni produit n'a été constaté. Le compte de résultat est pour l'instant vierge.

Haut ↑

Situation lors de l'acquisition du fonds de commerce

Le 1er février N, il achète un fonds de commerce pour une valeur totale de 150.000 € répartie de la manière suivante :

  • Fonds commercial (clientèle) : 90.000 €
  • Mobilier et matériels divers : 50.000 €
  • Stocks de fleurs et autres matières premières : 10.000 €

A cette même date, 1.000 € de l’emprunt sont remboursés à la banque. Le contrat prévoit que les intérêts de l'emprunt seront versés à partir de l'année N+1.

Bilan au 1er février N de l’EURL « Flora »

ACTIF

Montant

PASSIF

Montant

FONDS COMMERCIAL

MOBILIER ET MATERIELS

STOCKS

BANQUE (170.000 - 150.000 - 1.000)

90.000

50.000

10.000

19.000

CAPITAL

EMPRUNT

50.000

119.000

TOTAL ACTIF

169.000

TOTAL PASSIF

169.000

Haut ↑

Situation en fin d'exercice

Au cours de l’exercice comptable N (clôture au 31 décembre) : les opérations suivantes ont été réalisées :

  • Achats : 30.000 €
  • Frais divers (salaires, loyers, honoraires expert comptable) : 50.000 €
  • Ventes : 90.000 €
  • Remboursements de l’emprunt de février à décembre N : 11.000 €.

Toutes ces opérations ont été encaissées ou réglées au cours de l’année N.

Les stocks au 31 décembre N sont également de 10.000 €.

Dans ce cas pratique, il est fait abstraction de la notion d'amortissement (usure des immobilisations).

Bilan au 31 décembre N de l’EURL « Flora »

ACTIF

Montant

PASSIF

Montant

FONDS COMMERCIAL

MOBILIER ET MATERIEL

STOCKS

BANQUE (19.000 - 11.000 - 30.000 - 50.000 + 90.000)

90.000

50.000

10.000

18.000

CAPITAL

RESULTAT

EMPRUNT (119.000 - 11.000)

50.000

10.000

108.000

TOTAL ACTIF

168.000

TOTAL PASSIF

168.000

Compte de résultat au 31 décembre N de l’EURL « Flora »

CHARGES

Montant

PRODUITS

Montant

ACHATS

FRAIS DIVERS

30.000

50.000

VENTES

90.000

TOTAL CHARGES

80.000

TOTAL PRODUITS

90.000

BENEFICE

10.000

PERTE

 

TOTAL GENERAL

90.000

TOTAL GENERAL

90.000

Le montant du résultat est obtenu en faisant la différence entre les produits et les charges (90.000 - 80.000 = 10.000 €). Ce montant étant positif, il s'agit d'un bénéfice. Il apparaît également au bilan en dessous du capital. Sa présence au passif s'explique par le fait que le résultat appartient aux associés.



Commenter cet article


Espace membre
pour que votre réaction soit publiée immédiatement, merci de vous connecter à votre compte

Se connecter et publier

Vous n'êtes pas encore inscris
sur LegiSocial.fr

S'inscrire et publier

Commentaire libre
Vous pouvez réagir sans vous inscrire, votre
commentaire n'apparaîtera en liqne qu'après
modération.






Copyright (c) PME-Gestion - http://www.pme-gestion.fr/