Newsletter saisir un email

Identification des objectifs stratégiques à moyen terme

Dernière mise à jour :

Parce qu’une entreprise ne peut se contenter de vivre sur son vécu, elle se doit d’imaginer son avenir.

Le responsable d’entreprises doit alors réfléchir aux axes futurs de développement de la structure, que cela soit en termes de produits, services ou clientèle nouvelle.


Sommaire


Haut ↑

Que faire ?

 La démarche stratégique répond à la question « que faire ? ».  Cela peut être en termes de nouveaux produits ou nouveaux services, en termes de nouvelle cible de clientèle ou encore de nouveau marché géographique.

Cette démarche doit être analysée de la façon suivante :

  • Détermination de l’objectif : celui-ci doit être le plus clair (et le plus simple) possible. Cela peut être un objectif chiffré (augmentation du chiffre d’affaire, de la marge, ou du bénéfice), ou encore un objectif qualitatif (moins de rebus, moins de réclamations clients par exemple).

  • Collecte de l’information : celle-ci se fera au niveau externe (analyse de l’environnement : analyse des opportunités et des menaces) et au niveau interne (audit interne de l’entreprise : forces et faiblesses de celle-ci au niveau des moyens humains, matériels, immatériels ou encore financiers).

  • Définition des options possibles : pas plus de trois options peuvent être définies ainsi. Cela peut être la création d’un nouveau produit, la refonte du processus d’achat ou encore le ciblage d’une clientèle non encore touchée.

  • Choix d’une option : c’est à ce moment qu’une décision stratégique est prise : un axe va être privilégié, les autres seront écartés (mais gardés en réserve, d’où la notion de plan B).

  • Mise en place de l’option choisie : les moyens vus précédemment seront mis en œuvre pour aboutir à la mise en place d’un nouveau système, d’une nouvelle organisation capable de répondre aux attentes du décideur.

Haut ↑

La notion de métier

Une des notions fondamentales pour la détermination des stratégies possibles est la notion de métier. Plus qu’une activité, il s’agit d’un savoir- faire, d’une réelle compétence dans un domaine donné. Je cite souvent l’exemple de Peugeot : son métier n’est pas la fabrication de voitures mais plus largement il s’agit d’un motoriste présent dans l’automobile,  les deux roues, le bricolage ou encore les moulins à poivre.

Réfléchissez vous aussi à votre métier : oubliez votre activité et concentrez vous sur vos compétences, vous y trouverez matière à développement sans aucun doute.

Haut ↑

La notion de marché

Identifiez votre clientèle existante et imaginez votre clientèle future. Vous travaillez principalement avec des professionnels ? que vous manque t il pour aborder le marché des particuliers ?

Votre marché actuel est régional voire local ? Pour quoi ne pas voir plus grand au niveau national ?

Imaginez que vous déteniez un savoir faire unique dans votre domaine : pourquoi ne pas franchiser ce savoir et vous développer sur l’ensemble du territoire ?

Nul doute qu’il faudra changer votre organisation et éventuellement créer de nouveaux produits et services mais cela peut vous permettre de franchir un pas supplémentaire dans votre développement.

Haut ↑

Les moyens mis en œuvre

La collecte d’information interne vous amènera à vous interroger à relever le challenge. Ne restez pas bloqué sur vos capacités actuelles mais pensez plutôt à votre développement futur : que vous manque t il pour réussir, quels sont les nouveaux moyens à engager pour y parvenir ?

Quatre axes peuvent être dégagés :

  • Au niveau humain, disposez vous de toutes les compétences nécessaires ? faut il acquérir de nouveau talents ? Vous pouvez embaucher ou encore former le personnel existant.

  • Au niveau matériel, avez-vous tous les outils dont vous avez besoin ? quels sont les matériels nécessaires, mais non présents dans l’entreprise, à la réussite de votre projet ? dressez une liste précise de celui-ci ;

  • Au niveau immatériel, devez vous faire l’acquisition de brevets ? acquérir des licences ? passer des accords de partenariat ?

  • Enfin au niveau financier, pouvez vous financer l’ensemble des besoins ou devez vous emprunter ? quelle est votre capacité d’emprunt ? A qui pouvez vous vous adresser ?

Haut ↑

Conclusion

La démarche stratégique est une démarche globale qui influe sur l’ensemble des composants de l’entreprise. Raisonnez donc de façon globale vous aussi. Voyez clairement votre objectif à cinq ans et imaginez les solutions pour y parvenir. Chiffrez vos besoins et calculez la rentabilité après ces coûts et ces investissements. Si celle-ci est positive et si votre analyse interne et externe a été bien faite, il n’y a aucune raison que votre plan échoue.



Commenter cet article


Espace membre
pour que votre réaction soit publiée immédiatement, merci de vous connecter à votre compte

Se connecter et publier

Vous n'êtes pas encore inscris
sur LegiSocial.fr

S'inscrire et publier

Commentaire libre
Vous pouvez réagir sans vous inscrire, votre
commentaire n'apparaîtera en liqne qu'après
modération.






Copyright (c) PME-Gestion - http://www.pme-gestion.fr/