Newsletter saisir un email

Le bilan fonctionnel

Dernière mise à jour :

La notion de bilan fonctionnel est à rapprocher avec celle des emplois et des ressources. La compréhension de celui-ci conduit au calcul du fonds de roulement et du besoin en fonds de roulement.


Sommaire


Haut ↑

Les cycles fonctionnels

Les fonds qui entrent et sortent de l’entreprise sont classés selon qu’ils résultent d’une décision engageant l’entreprise sur le long terme ou au contraire d’une décision n’ayant que des effets à court terme.

On distingue alors deux types de cycles au sein de l’entreprise :

  • Le cycle long d’investissement et de financement, faisant appel aux emplois stables et aux ressources stables. Ces emplois et ressources sont stables car ils sont inscrit dans la durée (supérieur à un an). Les emplois stables sont constitués des immobilisations, amortissables ou non, tandis que les ressources stables sont les capitaux propres et les emprunts à long et moyen terme (le total des deux étant appelé les capitaux permanents).

  • Le cycle court d’exploitation composé des achats, du stockage, de la production et des ventes en y incluant les créances clients et les dettes fournisseurs à cause des décalages de paiement. C’est un cycle court, de quelques jours à quelques semaines en fonction de l’activité. On parle ici souvent d’emplois et de ressources cycliques mais on les nomme plus communément actif circulant et passif circulant.
  • Ces deux cycles s’interpénètrent. Une machine, par exemple, exemple typique d’un emploi stable servira à la production d’un bien et viendra ainsi s’insérer dans le cycle d’exploitation en tant qu’élément productif. 

Haut ↑

Le bilan fonctionnel

Le bilan fonctionnel est donc la représentation bilantielle des cycles courts et longs.

A l’actif :

  • Les emplois stables sont constitués des immobilisations brutes (hors amortissements donc à leur coût d’acquisition). C’est la représentation de l’outil de travail de l’entreprise.

  • L’actif circulant est composé des stocks, des créances et de la trésorerie. Il s’agit de montants bruts (hors provisions). Il représente les besoins à court terme.

Au passif :

  • Les ressources stables, constituées des fonds propres, des emprunts et des amortissements et provisions. Elles indiquent les sources de financement à long terme.

  • Le passif circulant est lui composé des dettes d’exploitation, des dettes diverses et éventuellement des soldes créditeurs de banque. Il met en évidence les ressources à court terme de l’entreprise.

    Le bilan fonctionnel nous donne ainsi 4 grandes masses représentatives des cycles de l’entreprise. Il permet ainsi de mesurer le poids de chacun d’entre eux et d’entrevoir ainsi les ressources financières et les besoins financiers de chaque cycle.

Haut ↑

Le fonds de roulement, le besoin de fonds de roulement et la trésorerie

Le fonds de roulement

Le fonds de roulement est la différence entre les ressources stables et les emplois stables. Cette différence indique le montant des ressources stables affectées ou non au financement du cycle d’exploitation.

Si le fonds de roulement est positif, cela signifie qu’il y a un excédent de ressources stables. Cet excédent servira donc à financer une partie des besoins financiers du cycle d’exploitation et viendra donc conforter la sécurité financière de l’entreprise.

Si le fonds de roulement est négatif, cela démontre un manque de ressources financières à long terme. Cela signifie donc qu’une partie des besoins stables (immobilisations) est financée par des ressources à court terme (dettes fournisseurs par exemple). Cette situation est très dangereuse pour la pérennité de l’entreprise. Financeriez- vous votre résidence principale avec un découvert bancaire ?

Le besoin de fonds de roulement

C’est la différence entre l’actif circulant (moins la trésorerie) et les dettes circulantes. Il nait des décalages de trésorerie issus des différés de paiement clients et fournisseurs, ainsi que du poids du stock.

Un BFR positif indique un besoin de financement à court terme, éventuellement couvert par un fonds de roulement positif. Il indique que le cycle d’exploitation nécessite des renforts de capitaux pour tourner.

Un BFR négatif (plus rare) montre des ressources à court terme supérieures aux besoins. C’est le cas par exemple de la grande distribution : peu de stocks (2/3 jours maximum), pas de créances clients (paiement comptant aux caisses) mais crédit fournisseurs généralement égal à 30 jours, voire davantage. Il indique donc que le cycle d’exploitation génère de la trésorerie.

 Autant le fonds de roulement est relativement stable, autant le BFR peut varier brusquement pour diverses raisons : activité saisonnière, impayés clients importants, raréfaction du crédit fournisseurs.

La trésorerie

La trésorerie est calculée par différence entre le fonds de roulement et le besoin de fonds de roulement. Nous pouvons voir ainsi d’où vient celle-ci (ou pourquoi manque-t-elle).

Haut ↑

Les ratios du bilan fonctionnel

Quelques ratios peuvent permettre de mieux appréhender la structure de l’entreprise, parmi lesquels :

  • Le ratio ressources stables/ emplois stables permet de mesurer le taux de couverture des emplois stables. Un ratio supérieur à 1 indique donc une structure de haut de bilan solide et un fonds de roulement positif.

  • Le ratio endettement financier/ capitaux propres indique la politique de financement à long terme de l’entreprise et mesure l’indépendance financière de l’entreprise par rapport aux banques. Principalement par emprunt (ratio supérieur à 1), ou davantage par fonds propres (par augmentations de capital ou conservation des résultats).

    D’autres ratios sont intéressants à observer dont les ratios de rotation :

  • Le poids  du BFR peut être calculé avec le ratio suivant : BFR/ chiffre d’affaire. Une hausse du ratio indique un accroissement du poids du BFR  et donc une augmentation des décalages de l’actif circulant, une diminution des délais fournisseurs ou encore une hausse des stocks.

  • Le délai de rotation des stocks est calculé ainsi :

    (stock moyen/ coût annuel des achats) X 360.  Une hausse du ratio indique un accroissement des stocks dont il faudra rechercher la cause.

  • Le délai de règlement des clients sera mesuré par le ratio suivant :

    (moyenne des créances clients/ ventes annuelles TTC) X 360. Comme précédemment une hausse de ce ratio indique un allongement des délais de paiement clients, lié peut être à une nouvelle politique commerciale mais plus vraisemblablement à des difficultés de recouvrement des créances.

    En conclusion, le bilan fonctionnel est un bon outil de compréhension de la structure de l’entreprise et un outil de pilotage adapté à tout type et toute taille d’entreprise.



Commenter cet article


Espace membre
pour que votre réaction soit publiée immédiatement, merci de vous connecter à votre compte

Se connecter et publier

Vous n'êtes pas encore inscris
sur LegiSocial.fr

S'inscrire et publier

Commentaire libre
Vous pouvez réagir sans vous inscrire, votre
commentaire n'apparaîtera en liqne qu'après
modération.






Copyright (c) PME-Gestion - http://www.pme-gestion.fr/